ART MUST BE BEAUTIFUL, ARTIST MUST BE BEAUTIFUL

Dinamarca, Yugoslavia. 1975. Sin diálogos. B/N. 24′

Lors de l’enregistrement de cette performance qu’elle représenta à Copenhague, on pouvait voir Abramović en train de peigner sa chevelure agressivement. Avec une brosse dans une main et un peigne dans l’autre, elle les passait sur son visage et ses cheveux pendant qu’elle répétait la phrase qui donne le titre à son œuvre (“l’art doit être beau, l’artiste doit être belle”). Sa voix et son geste manifestaient des signes de douleur, bien qu’à un moment donné elle semblait entrer en transe.

Projections
  • Vendredi 23. La Filmoteca. 21h.
  • Samedi 24. La Filmoteca. 18h.
Réalisation, Interprètes:

Marina Abramović

Production:

Li-ma Foundation, Marina Abramovic Institute